Le fabricant de jouets de culture populaire Funko licenciera environ 250 employés dans les retombées de COVID-19


Le siège mondial de Funko et le magasin phare au centre-ville d’Everett, Washington, en mai. (Photo GeekWire / Kurt Schlosser)

Funko, les fabricants de figurines de la culture pop et d’autres marchandises basés à Everett, dans le Washington, réduisent ses effectifs d’environ 250 employés.

Selon un dossier réglementaire déposé auprès de la Securities and Exchange Commission mercredi, Funko a indiqué que la réduction d’environ 25% de ses effectifs mondiaux visait à réduire les coûts et à préserver la liquidité «en réponse à l’incertitude de la pandémie de COVID-19».

À la fin du premier trimestre de mars, Funko a déclaré avoir connu une «croissance rapide au cours des dernières années», ce qui a mis à rude épreuve les «infrastructures managériales, opérationnelles, de conception et de développement de produits, de vente et de marketing, administratives et financières de l’entreprise. . « 

L’entreprise avait alors déclaré que son nombre total d’employés à temps plein est passé de 66 au 31 décembre 2013 à 1077 au 31 mars 2020.

Le Seattle Times a rapporté que Funko avait annoncé en avril qu’il mettait en congé une «partie importante» de ses employés en raison du coronavirus et que la direction devrait bénéficier d’une réduction de salaire de 20% jusqu’à la fin juin.

À l’intérieur du siège social de Funko à Everett, Washington. (Photo de fichier GeekWire / Tim Ellis)

Selon son dossier cette semaine, la majorité des licenciements devraient intervenir d’ici fin juin et les autres d’ici fin septembre. La société prévoit également engager des charges d’environ 1 million de dollars liées à «certaines indemnités de licenciement».

PRÉCÉDEMMENT: Comment Funko sort un POP! À l’intérieur du processus de création de figurines à collectionner, de l’idée au produit

« Aujourd’hui, nous avons annoncé une restructuration organisationnelle en réponse aux temps sans précédent et incertains que nous connaissons tous », a déclaré Funko dans un communiqué communiqué à GeekWire. «Ces décisions difficiles permettront à Funko de continuer à servir nos fans, clients et partenaires.»

L’entreprise ne précisera pas combien de pertes d’emplois se produiraient à Everett ni si ses emplacements de vente au détail seraient affectés au-delà des fermetures causées par la crise sanitaire.

Funko, qui est devenue publique en 2017, a ouvert sa première succursale au sein de son siège social d’Everett la même année. L’automne dernier, la société a ouvert un deuxième magasin de vente au détail de 40 000 pieds carrés à Hollywood, en Californie.

L’entreprise est surtout connue pour son POP! des figurines basées sur de nombreux personnages du paysage de la culture pop, notamment des films, de la télévision, des bandes dessinées, des jeux vidéo, des sports et plus encore.